Devenir Intégrateur Web / Webdesigner

integrateur-web

L’intégrateur web freelance, connu également sous le nom de développeur front-end, est l’un des métiers qui s’inscrivent dans le processus de création d’un site Internet.

Le métier d’intégrateur web

Il rend fonctionnel un site internet en transformant les différentes pages (généralement dessinées via les logiciels Sketch ou Photoshop) au format HTML / CSS. Pour ce faire, il utilise les feuilles de style au format CSS et, en cas de besoin, réalise des effets visuels avec JavaScript.

Les missions d’un intégrateur web

En agence web, la création d’un site Internet est un processus qui s’apparente à une chaine de production subdivisée en quatre étapes de création : structure, visuelle, fonctionnelle et production. L’intégrateur web n’intervient qu’à la troisième étape pour rendre fonctionnel le visuel créé par le designer web en créant un code HTML/CSS.

Celui-ci doit être à la fois parfaitement organisé et respecter les normes de compatibilité avec les navigateurs (Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari…) et d’accessibilité par les moteurs de recherche (Google, Yahoo…). La maquette fonctionnelle ainsi produite doit être lisible uniformément par les navigateurs tout en étant compatible avec les différentes plateformes (Ordinateur, Smartphone, tablette).

Voir des exemples de missions et d’emploi pour les intégrateurs web.

Si vous recherchez de l’aide pour corriger vos bugs, posez votre question ici.

Les qualités requises pour être un bon intégrateur HTML / CSS

Pour être un bon intégrateur web, il faut avant tout posséder des connaissances approfondies en programmation web. Il maitrise du bout des doigts le langage HTML et CSS et possède au moins des connaissances de base en langage comme JavaScript, PHP, Lingo.

Ses connaissances en matière de programmation web et de design sont à jour, suivant le rythme des évolutions technologiques. Il est de nature curieuse et autonome tout en étant capable de déceler les contraintes techniques liées au projet qui lui est confié.

Un trait d’union entre le prototyper et le designer, il doit aussi avoir une notion sur les différents CMS et une aptitude à découper des maquettes graphiques pour les intégrer correctement en ligne.

Les outils de  l’intégrateur web

L’intégrateur web doit pouvoir manipuler un certain nombre de logiciels dédiés au traitement d’images et à l’édition de texte.

Outils de l’intégrateur pour le traitement des images

Outils pour l’intégration web

Les éditeurs de texte sur Mac

Quelques éditeurs de texte sur Window

Outils pour tester la compatibilité sur les navigateurs

Les formations d’un intégrateur web

L’accès au métier d’intégrateur web nécessite une formation en BTS informatique (bac +2) avec l’option « réseaux » ou « solutions logicielles et applications ». Pour avoir plus d’aptitude, on peut prolonger la formation au bac + 3. Une formation spécialisée peut conduire jusqu’au bac +5 en informatique : option développement d’application, création et intégration numérique, etc.

Comme la plupart des métiers du web, on peut accéder au métier d’intégrateur web en suivant des formations non diplômantes proposées par des agences web ou choisir un parcours d’autodidacte.

Les débouchés d’un intégrateur web

Les choix sont multiples :

  • Les sociétés SSII (services en ingénierie informatiques),
  • Intégrateur web en freelance,
  • Les agences web,
  • Les Pures Players,
  • Possibilité d’évolution vers le métier du web designer ou du directeur artistique.

Le salaire d’un intégrateur web

Le salaire brut d’un intégrateur web varie d’un employeur à un autre, mais il tourne le plus souvent autour de 1 700 euros par mois pour un débutant. Les intégrateurs web qui opèrent en free-lance, quant à eux, négocient leur salaire mission par mission.