Combien coûte la traduction d’un site ?

Combien coûte la traduction d’un site ?


Par définition, Internet permet à chacun de pouvoir élargir son audience et de dépasser sa propre zone de chalandise. La barrière linguistique ne constitue pas, ou ne doit pas constituer en tout cas, un obstacle si vous souhaitez vous adresser à une cible parlant une autre langue que la vôtre. La question de la traduction de votre site va alors se poser, même si en la matière, il existe plusieurs sens possibles à cette notion de traduction de site. Commençons par délimiter la problématique avant de s’interroger sur le coût de la traduction d’un site.

capture-decran-2016-10-13-a-15-11-20

Calculez le prix d'une traduction de vos doscuments / sites internet

Pour calculer le prix d'une traduction, déposez gratuitement un projet sur Codeur.com. Vous recevrez (toujours gratuitement) en quelques minutes des tarifs de traducteurs freelances pour la traduction de vos différents supports.

La traduction d’un site, de multiples méthodes pour parvenir à un objectif identique

Sans entrer dans la différenciation entre la traduction d’un site et le choix d’un site multilingues, il nous apparaît essentiel de préciser ce que nous entendons par cette notion de traduction de site. Il s’agira bien évidemment de traduire tous les textes du site originel, de la fiche produit aux conditions de livraison en passant par les billets du blog.

Mais cela ne s’arrête pas là, vous devez également traduire les éléments graphiques. Si une image pourra parfaitement illustrer les deux versions du site, les légendes, balises et autres caractéristiques de celle-ci se devront également d’être traduites.

Enfin, et c’est loin d’être un simple détail, il vous faudra traduire tous les éléments de navigation et d’optimisation de votre site. Les mots clés, les tags, par exemple, ne peuvent pas être traduits en mot à mot, alors que les adresses de contact, lorsque vous effectuez une redirection vers votre messagerie, devront être modifiés vers la messagerie du pays concerné.

La traduction d’un site est-elle suffisante pour franchir toutes les frontières ?

Avant d’entrer dans la phase de traduction à proprement parler, vous vous devez à ce stade vous demander si cela sera suffisant pour reproduire votre site dans une autre langue. En effet, si le langage utilisé reste une des caractéristiques premières d’un site Internet, sa réussite, et ce indépendamment du domaine d’activité, repose également sur le respect des habitudes et des usages du pays concerné. Les règles marketing ne sont pas immuables dans tous les pays du monde, et ce qui fait le succès ici peut être mal considéré là-bas ou inversement.

De même, les législations étant spécifiques à chacun des pays que vous souhaitez conquérir, il vous faudra également faire plus que simplement traduire vos conditions générales de vente pour un site e-commerce.

Traduire, adapter son approche au pays visé et se conformer aux exigences légales de ce dernier, tel devrait être les 3 axes pour votre projet de traduction de site.

Les limites de la traduction automatique d’un site ou les dangers du toujours moins cher !

Maintenant que vous avez défini un plan pour ce projet de traduction de site, il va falloir en évaluer son coût, tout en cherchant à le réduire. Un des dangers en la matière, comme dans bien d’autres, consiste alors à n’effectuer la sélection que par le prix. Vous vous orienterez alors vers des plateformes automatisées ou semi-automatisées (un œil humain vérifie le travail de la machine) de traduction. Les délais sont alors réduits au minimum, et le coût peut être divisé par 10 par rapport à un traducteur freelance.

Mais la traduction automatique reste …automatique avec toutes les imperfections et les non-sens, que cela engendre. Non seulement, vous ne vous adaptez pas au pays dans lequel vous souhaitez lancer votre nouveau site, mais vous vous bornez à ne faire qu’une simple transposition. Les traductions sont parfois erronées, parfois mal-formulées et parfois incompréhensibles.

N’oubliez pas, que votre objectif ultime est de réussir à vous exporter, et qu’en commençant par proposer un contenu de piètre qualité à vos prospects, vous vous créez des obstacles difficilement franchissables.

Le traducteur freelance, un partenaire pour vous transporter dans un autre pays

A l’inverse, le traducteur freelance sera le professionnel capable de vous aider d’un bout à l’autre de votre projet. Non seulement, il est en mesure de traduire vos textes dans la langue, que vous souhaitez, mais parce qu’il en connait les finesses et les usages, il pourra rendre les nouveaux textes plus agréables et plus fluides à lire et à parcourir. Il peut aussi vous conseiller sur les modifications à apporter, en vous faisant part de ses connaissances sur les habitudes du pays. Il en ira de même en ce qui concerne les mots clés et les méta tags. Même si certaines traductions techniques exigent des études plus détaillées, le traducteur freelance pourra vous accompagner dans votre projet pour un coût compris entre 0.05 et 0.15 € par mot source (les mots du texte original).

Un consultant SEO pour optimiser la traduction d’un site

Votre traducteur freelance pourra, le cas échéant, être également un spécialiste du référencement et/ou du e-commerce dans le pays que vous souhaitez conquérir. Si tel n’était pas le cas, le recours à un consultant SEO, maitrisant ce nouvel environnement, serait un véritable plus. Le lancement de votre site traduit s’effectuerait alors dans les meilleures conditions, sans devoir passer par la difficile phase de test et de découvertes.



Par Codeur.com

Codeur.com est une plateforme qui met en relation gratuitement des porteurs de projet avec  des prestaires freelances disponibles. N'hésitez pas à déposer un projet pour recevoir des dizaines de devis de traducteurs spécialisés dans la traduction.

S'abonner à notre newsletter

Comme + de 60 000 personnes, recevez des ressources et nos actualités pour les freelances et les entrepreneurs directement par mail.

* champs obligatoires
To Top