2017 sera l'année des chatbots

chatbots-2017

L’année 2016 a confirmé le déploiement des chatbots au sein des entreprises. Cette date coïncide également avec l’ouverture de Facebook Messenger aux bots, ce qui a grandement joué dans l’essor de ces assistants virtuels. Plus de 11 000 d’entre eux ont déjà envahi la plateforme Facebook Messenger et ce n’est pas fini, puisqu’il est maintenant simple de créer soi-même un chatbot.

Aujourd’hui, sur Codeur, nous vous proposons d’étudier l’infographie de Drift, qui permet de comprendre l’interaction entre les applications de messagerie et la montée en puissance des chatbots.

 

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

L’origine des chatbots

Alors que l‘intelligence artificielle se développe de plus en plus, les chatbots fascinent le grand public. Ces programmes informatiques sont, en effet, capables d’engager des conversations intelligentes avec des internautes et de répondre aux différentes questions que ces derniers leur posent. Nous en entendons beaucoup parler ces derniers temps, notamment grâce à Facebook. Pourtant, le concept de chatbot ne date pas d’aujourd’hui.

Dès 1950, le scientifique britannique Alan Turing, intéressé par les possibles interactions entre les hommes et les machines, a mis en place le « Test de Turing » qui démontrait que dans le futur, il deviendrait impossible de distinguer les réponses humaines de celles émises par un ordinateur. C’est à partir de cette théorie que l’idée de développer des chatbots est née.

En 1966, le programme informatique Eliza fait son apparition. Cette « thérapeute virtuelle » parvenait à simuler un entretien réalisé par un psychothérapeute. En 1972, le chabot Parry s’identifie à un schizophrène. L’expérience a prouvé qu’une fois sur deux, les psychiatres étaient incapables de faire la différence entre Parry et un patient réel.

Le bot Jabberwacky, en 1981, a poussé encore plus loin l’intelligence artificielle en interagissant directement avec les hommes de manière amusante et intéressante.

Le chatbot « Artificial Linguistic Internet Computer Entity » (Alice) est à l’origine du film « Her », sorti en 2013, et dans lequel un être humain tombe amoureux d’un ordinateur.

L’année 2001 marque le lancement de « SmarterChild », un chatbot qui s’adresse aux utilisateurs de MSN Messenger, messagerie instantanée d’AOL. La dernière génération de chatbots s’appuie sur l’approche « SmarterChild » qui consiste à utiliser un bot pour interagir avec les utilisateurs de messagerie instantanée.

 

Les chatbots révolutionnent le mode de communication

 

L’explosion des applications dédiées aux messageries instantanées (IM) a permis aux chatbots de s’imposer. L’agence américaine eMarketer annonce qu’en 2019, 65 % de la population mondiale aura recours à ce moyen de communication.

Puisque les IM se sont ouvertes aux chatbots depuis des années, il semble évident que leur développement va devenir de plus en plus important d’ici 2023. Jusqu’à présent les bots étaient conçus à partir de scénarios préétablis. Le développement de l’intelligence artificielle associé au « machine learning » permet désormais à ces robots d’apprendre tous seuls. Plus les interactions augmentent, plus le chatbot est en mesure d’affiner ses réponses.

 

Les chatbots et les applications de messagerie : quel volume de marché potentiel ?

Les applications de messagerie instantanées comptent plus de 3 milliards d’utilisateurs. L’intégration des chatbots à ces applications représente donc un marché très important. Ce n’est pas un hasard si 11 000 chatbots ont actuellement débarqué sur Facebook Messenger, qui compte 800 000 millions d’utilisateurs. Ce n’est pas la seule plateforme de messagerie instantanée en vogue : par exemple, Whatsapp compte plus d’1 milliard d’utilisateurs.

Depuis 2011, Wechat connait également une croissance continue, et rassemble aujourd’hui environ 800 000 personnes.

Imessage et ses 400 000 abonnés s’impose de plus en plus. Quant à Snapchat, il recense plus de 200 000 millions d’utilisateurs.

 

Face à ces chiffres, il est certain que les chatbots ont donc de beaux jours devant eux ! Pour les marques et entreprises, ils s’imposent comme un moyen d’optimiser leur service client, en offrant une réponse rapide aux internautes qui les contactent.

Besoin d'un développeur ?webmaster ?rédacteur ?

Déposez gratuitement votre projet sur Codeur.com, recevez une quinzaine de devis et sélectionnez le prestataire idéal.

Trouver un prestataire

Envie de développer votre chatbot pour Facebook Messenger ou une autre plateforme ? Trouvez vite un développeur sur Codeur  !

2017 sera l’année des chatbots
1 (20 %) 1 vote

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *